idéel


idéel

idéel, elle [ ideɛl ] adj.
• 1671; de idée
Didact. De l'idée, des idées. conceptuel, 1. idéal.

idéel, idéelle adjectif (de idée) Relatif au monde des idées, à la nature des idées.

idéel, elle
adj. PHILO Relatif aux idées et à l'idéation.

⇒IDÉEL, -ELLE, adj.
PHILOS. Qui se rapporte à l'idée ou qui n'existe que dans l'idée. Synon. idéal (v. ce mot I A), abstrait, conceptuel, théorique. La métaphysique, ou théorie de la loi sérielle, n'est point science, mais méthode; non point méthode spéciale et objective, mais méthode sommaire et idéelle (PROUDHON, Créat. ordre, 1843, p. 159) :
... toute différence idéelle aperçue par l'esprit cherche à s'exprimer par des signifiants distincts, et deux idées que l'esprit ne distingue plus cherchent à se confondre dans le même signifiant.
SAUSSURE, Ling. gén., 1916, p. 167.
REM. Idéellement, adv. D'une manière idéelle. La méthode des prélèvements successifs (...) consiste à décomposer idéellement les faits dont on recherche la cause, de façon à isoler des éléments entre lesquels il y ait dès à présent identité, ou, du moins, équivalence quantitative (LALANDE, Raison et normes, 1948, p. 66).
Prononc. : []. Étymol. et Hist. 1671 « relatif aux idées » (POMEY) [attesté aussi en 1677 ds MIEGE, mais nulle part ailleurs au XVIIe s. Provient peut-être d'une erreur typogr. pour idéal chez POMEY]; 1843 « qui constitue l'idée, est son essence même » (PROUDHON, loc. cit.). Sans doute empr. ou réempr. à l'all. ideel, de même sens, (néol. du XVIIIe-XIXe s. d'après real/reel, v. DUDEN Etymol.), prob. pour éviter les équivoques dues à ideal (cf. LAL., p. 453). Bbg. JOURJON (A.). Rem. lexicogr. R. Philol. fr. 1917/18, t. 30, p. 56.

idéel, elle [ideɛl] adj.
ÉTYM. 1671; de idée.
Didact. De l'idée, des idées. Conceptuel, 1. idéal (1.).
0 On peut penser que pendant des centaines de millénaires, l'évolution idéelle n'a précédé que de peu l'évolution physique qui la contraignait par le faible développement d'un cortex capable seulement d'anticiper des événements directement liés à la survie immédiate.
Jacques Monod, le Hasard et la Nécessité, p. 203-204.

Encyclopédie Universelle. 2012.